Participer au site : news photo video
avatar Se connecter
Le judo

Le judo


groupesToute l'association

 

HISTOIRE DU JUDO

Le Judo, une inspiration de la nature

En observant les branches chargées de neige et voyant les plus grosses casser sous le poids de l’agresseur naturel et les plus souples s’en débarrasser en pliant, un moine japonais fit le constat suivant : le souple peut vaincre le fort.
S’inspirant de cette observation et des techniques de combat des samouraïs, Jigoro KANO posa en 1882 les principes fondateurs d’une nouvelle discipline : le Judo, littéralement « voie de la souplesse ».

En proposant un développement physique, moral et spirituel, le Judo permet aux judokas de s’épanouir en harmonie avec eux-mêmes et surtout avec les autres.
En France, le judo apparaît dans les années trente, mais il se développe surtout après la deuxième guerre mondiale sous l’impulsion de Maître KAWAISHI et de Paul BONET-MAURY, président-fondateur de la Fédération Française de Judo en décembre 1946.

Franchi en 2003, le cap des 580 000 licenciés place désormais la FFJDA comme la troisième fédération « olympique » en France. Cette réussite est l’histoire d’une passion partagée depuis toujours par tous les acteurs du Judo français, dirigeants, professeurs et pratiquants dans le respect des valeurs morales conformes à l’éthique du Judo.
A partir des années 60, le courant sportif devient dominant. Le judo est inscrit au programme des Jeux Olympiques de Tokyo en 1964. Brillants lors des compétitions européennes, les judokas français obtiennent leurs premiers succès en 1972 aux Jeux de Munich, puis au Championnat du monde de Vienne en 1975 où Jean-Luc ROUGE devient le premier champion du Monde français. Depuis, les résultats français n’ont fait que progresser tant chez les garçons que chez les filles. En 2000, aux Jeux Olympiques de Sydney, David DOUILLET devient le judoka le plus titré de tous les temps. (4 fois Champion du Monde et 2 fois Champion Olympique).

DATES CLÉS

1860 Naissance de Jigoro KANO, fondateur du Judo.
1882 Début du Judo Kodokan, méthode d’enseignement de Jigoro KANO.
1889 Premier voyage d’étude de Jigoro KANO en Europe.
1905 Septembre : ouverture d'une école de jujitsu.
1909 Le Kodokan, association privée, devient un organisme reconnu légalement, Jigoro KANO est le premier représentant Japonais du Comité International Olympique.
1911 Création interne officielle d’une section de formation de professeurs de Judo au Kodokan.
1922 Création d’une section "l’Association Culturelle du Kodokan" basée sur les principes du "meilleur emploi de l’énergie" et de la "prospérité mutuelle".
1930 Premiers championnats de Judo, au Japon, à caractère officiel.
1932 Création d’une section "l’Association pour l’Etude Médicale du Judo" au Kodokan.
1935 Octobre : arrivée à Paris de Mikinosuke KAWAISHI.
1938 Décès de Jigoro KANO.
1939 20 avril : première ceinture noire décernée à un français, Maurice COTTEREAU, par le professeur KAWAISHI.
1943 30 mai : premier championnat de France, Jean de HERDT vainqueur.
1946 Création de la Fédération Française de Judo et de jiu-jitsu (FFJJJ), Président Paul BONET-MAURY. (1946-1956)
1947 9 novembre : création du Collège National des Ceintures Noires.
1948 Création de la Fédération Européenne de Judo, Président, Aldo TORTI (Italie).
1950 Première compétition féminine, "autorisée aux dames titulaires de la ceinture orange".
1950 Arrivée en France de Shozo AWAZU, assistant du professeur KAWAISHI.
1951 Création de la Fédération Internationale de Judo, Président Aldo TORTI (Italie).
1951 Premier championnat d'Europe de l'après-guerre à Paris.
1956 Premier championnat du Monde masculins seniors (Tokyo), Henri COURTINE est demi-finaliste. Monsieur Paul DE ROCCA-SERRA est élu président de la FFJDA. (1956). Jean PIMENTEL est élu président de la FFJDA.
(1956-1961)
1958 Deuxième championnat du Monde à Tokyo : Bernard PARISET est demi-finaliste.
1960 Le Judo est inscrit au programme des Jeux Olympiques de Tokyo.
(4 épreuves sont définies : -68kg, -80kg, +80kg, toutes catégories)
1960 André ERTEL (France) est élu président de l'Union européenne de judo.
1961 La France organise pour la première fois, les championnats du Monde de Judo à Paris.
Monsieur Robert BOULAT est nommé Directeur Technique National (1961-1966)
Victoire d'Anton GEESINK, Premier Européen à vaincre les Japonais.
Claude COLLARD est élu président de la FFJDA. (1961-1966)
1962 Premières rencontres par équipes entre la France et l'URSS.
1964 Le judo est inscrit au programme des Jeux Olympiques.
André BOURREAU, Michel LESTURGEON, Jacques LEBERRE et Lionel GROSSAIN représentent la France.
1966 Georges PFEIFER est élu président de la FFJDA. (1966-1972)
Henri COURTINE est nommé Directeur Technique National. (1966-1976).
1967 Publication de la "progression française".
1971 Création du Comité National des Grades.
1972 Le Judo est définitivement reconnu comme sport olympique, Jeux Olympiques de Munich.
Jean-Jacques MOUNIER (légers, 3ème), Jean-Paul COCHE (moyen, 3ème), Jean-Claude BRONDANI (toutes catégories, 3ème), remportent les premières médailles françaises aux Jeux Olympiques de Munich.
1973 René AUDRAN est élu président de la FFJDA.
(1973-1976 et 1977-1980)
1975 Jean-Luc ROUGE devient le premier champion du monde Français à Vienne (Autriche).
1975 Premier championnat d'Europe féminin.
1976 Premier championnat de France féminin.
Pierre GUICHARD est nommé Directeur Technique National. (1976-1986)
1979 Henri COURTINE est élu directeur sportif de la Fédération Internationale de Judo.
1980 Premier championnat du Monde féminins (New York). Jocelyne TRIADOU devient la première championne du monde.
Jeux Olympiques de Moscou : Thierry REY et Angelo PARISI sont les premiers Français champions Olympiques.
1981 Georges PFEIFER est élu président de la FFJDA. (1981-1984 et 1985-1986)
1982 Championnats du Monde féminins (Paris).
Béatrice RODRIGUEZ, Martine ROTTIER, Brigitte DEYDIER, Natalina LUPINO sont championnes.
1986 Daniel BERTHELOT est élu président de la FFJDA. (1986-1988 et 1989-1992).
Jean-Luc ROUGE est nommé Directeur Technique National. (1986-1996)
1988 Le Judo féminin, sport de démonstration aux Jeux Olympiques (Séoul).
Marc ALEXANDRE est champion Olympique.
1991 François BESSON est élu directeur sportif de la Fédération internationale de Judo.
1992 Cécile NOWAK et Cathy FLEURY premières Françaises championnes Olympiques à Barcelone. Sont également titrés Laetitia MEIGNAN (3ème), Natalina LUPINO (3ème), Pascal TAYOT (2ème), Bertrand DAMAISAN (3ème), David DOUILLET (3ème).
Michel VIAL est élu président de la FFJDA.(1992 à 2005)
1994 La première coupe du Monde masculine par équipes de nations a lieu à Paris, la France est vainqueur.
Jean-Luc ROUGE est nommé Directeur de la FFJDA.
1996 Marie-Claire RESTOUX, David DOUILLET et Djamel BOURAS sont champions Olympiques à Atlanta. Christine CICOT, Christophe GAGLIANO et Stéphane TRAINEAU ont eux obtenus la médaile de bronze.
1997 David DOUILLET, Marie-Claire RESTOUX, Séverine VANDENHENDE et Christine CICOT décrochent la médaille d’or aux championnats du Monde à Paris, tandis que Larbi BENBOUDAOUD, Christophe GAGLIANO, Djamel BOURAS décrochent celle d'argent, et de bronze pour Magalie BATON, Ulla WERBROUCK et Ghislain LEMAIRE.
Fabien CANU est nommé Directeur Technique National.
1998 Coupe du Monde par équipes de nations : les garçons se classent 3ème et les féminines terminent 2ème.
1999 Larbi BENBOUDAOUD devient Champion du Monde à Birmingham.
2000 Jeux Olympiques de Sydney.
Séverine VANDENHENDE est Championne Olympique et David DOUILLET décroche son 2ème titre Olympique et devient le judoka le plus titré de tous les temps.
Sont également médaillés d'argent Larbi BENBOUDAOUD et Céline LEBRUN, et de bronze Frédéric DEMONTFAUCON et Stéphane TRAINEAU.
2001 Championnats du Monde de Munich.
Céline LEBRUN et Frédéric DEMONTFAUCON deviennent médaillés d’or.
Le 16 octobre 2001, date officielle de l'inauguration de l’Institut du Judo à Paris par le président de la République, Monsieur Jacques CHIRAC, en présence de nombreuses personnalités réunies autour de Monsieur Michel VIAL, président de la Fédération Française de Judo.
2002 Championnats du Monde par équipes de nations à Bâle : les féminines se classent 5ème et les garçons se classent 3ème .
2003 Championnats du Monde Individuels Féminins et Masculins à Osaka (Japon). La France décroche 5 médailles d'argent avec Frédérique JOSSINET, Annabelle EURANIE, Larbi BENBOUDAOUD, Daniel FERNANDES et Ghislain LEMAIRE.
2004 Jeux Olympiques d'Athènes (Grèce). Une seule médaille de décrochée celle d'argent par Frédérique JOSSINET.
2005 Jean-Luc ROUGE est élu président de la FFJDA le 19 février.
Jeux Méditerranéens à Alméria. 6 médailles : deux en bronze pour Fanny RIABOFF et Anthony FRITSCH, une en argent pour POSSAMAI Stéphanie et trois titres pour Lucie DECOSSE, Ghislain LEMAIRE et Annabelle EURANIE.
Brigitte DEYDIER est nommée Directrice Technique Nationale.
Jean-Luc ROUGE est élu vice-président de l'UEJ.
2006 La France première nation européenne de Judo avec 8 médailles dont 3 en or pour Barbara HAREL, Emane GEVRISE et Anne-Sophie MONDIERE quatre médailles d'argent pour Lucie DECOSSE, Céline LEBRUN, Daniel FERNANDES et Benjamin DARBELET et une de bronze pour Frédérique JOSSINET aux Championnats d'Europe de Tempere (Finlande).
Championnats du Monde par Équipes de Nations à Paris. L'équipe de France Féminine composée de Frédérique JOSSINET, Laetitia PAYET, Audrey LA RIZZA, Delphine DELSALLE, Barbara HAREL, Annabelle EURANIE, Fanny RIABOFF, Lucie DECOSSE, Anne MORLOT, Gevrise EMANE, Stéphanie POSSAMAI, Celine LEBRUN, Eva BISSENI et Anne-Sophie MONDIERE est Championne du Monde face à Cuba en finale.
L'équipe de France Masculine composée de Cyril SOYER, Dimitri DRAGIN, Benjamin DARBELET, Christophe BESNARD, Anthony FRITSCH, Daniel FERNANDES, Anthony RODRIGUES, Alain SCHMITT, Frédéric DEMONTFAUCON, Meheddi KHALDOUN, Ghislain LEMAIRE, Christophe HUMBERT, Matthieu BATAILLE et Pierre ROBIN remporte la médaille de bronze après avoir éliminé le Japon, chute contre la Russie puis sort victorieux contre l'Ukraine en place de trois. Championnat du Monde Juniors à Saint Domingue. La France récolte 6 médailles. Teddy RINER ,Cyril MARET et Mickael REMILIEN sont Champions du Monde, Hervé FICHOT et Ketty MATHE obtiennent la médaille d'Argent et Axel CLERGET le bronze.
Championnats d'Europe par Équipes de Nations à Belgrade en Serbie. Les équipes françaises féminines et masculines ont obtenues la médaille d'argent.
2007 Championnats d'Europe Seniors Individuels à Belgrade en Serbie. La France est la première nation d'Europe en judo en remportant 5 titres, 1 médailles d'argent et 3 de bronzes.
Les titrés sont Lucie DECOSSE, Gevrise EMANE, Stéphanie POSSOMAI, Anne-Sophie MONDIERE et Teddy RINER.Audreay LA RIZZA obtient une très belle médailles d'argent et Frédérique JOSSINET ainsi que Benjamin DARBELET et Frédric DEMONTFAUCON une médaille de Bronze.
2008 Jean-Luc ROUGE est réélu président de la FFJDA le 8 novembre.
Championnats d'Europe Seniors Individuels à Lisbonne au Portugal.2 titres, 1 médaille d'argent et 3 de bronzes.
Lucie DECOSSE en -63kg et Anne-Sophie MONDIERE en +78kg décrochent l'or à ces championnats, tandis que Frédérique JOSSINET récolte l'argent en -48kg. Barbara HAREL en -57kg, Gevrise EMANE en -70kg et Pierre ROBIN en +100kg obiennent une médaille de bronze.
Jeux Olympiques de Pékin, Chine.
La France ramène de ses jeux 4 médailles
Lucie DECOSSE en -63kg et Benjamin DARBELET en -66kg sont médaillés d'argent tandis que Stéphanie POSSAMAI en -78kg et Teddy RINER le sont de bronze.
A noter les très belles places de 5ème pour Barbara HAREL en -57kg, Dimitri DRAGIN en -60kg, et Matthieu DAFREVILLE en -90kg.
2009 Jean-Claude SENAUD est nommé Directeur Technique National le 1er octobre.

Le Judo véhicule des valeurs fondamentales qui s'imbriquent les unes dans les autres pour édifier une formation morale. Le respect de ce code est la condition première, la base de la pratique du Judo.

Le code moral

 
L'amitié
 
« C’est le plus pur des sentiments humains »
 
Le courage

« C’est faire ce qui est juste»

 
La sincérité

« C’est s’exprimer sans déguiser sa pensée »

 
L'honneur

« C’est être fidèle à la parole donnée »

 
 

 

La modestie

« C’est parler de soi-même sans orgueil »

 
Le respect

« Sans respect aucune confiance ne peut naître »

 
Le contrôle de soi

« C’est savoir se taire lorsque monte la colère »

 
La politesse

« C’est le respect d’autrui »

Les valeurs complémentaires


Les valeurs complémentaires

Le meilleur emploi de l'énergie

Dans sa pratique le judoka est à la recherche du meilleur emploi de l’énergie physique et mentale. Ce principe suggère l’application à tout problème de la solution la plus pertinente : agir juste au bon moment, utiliser la force et les intentions du partenaire contre lui-même.
Il incite à une recherche constante et dynamique de perfection.

Entraide et Prospérité mutuelle

En Judo, les progrès individuels passent par l’entraide et
par l’union de notre force et de celle des autres.
La présence du partenaire, du groupe est nécessaire et bénéfique à la progression de chacun.

Le grade du judoka est représenté par une triple valeur

« SHIN », correspondant à la valeur morale,
« GHI », valeur technique,
« TAI », valeur corporelle.
Le « SHIN », cité en premier, donne seul le sens aux deux autres.

"Caligraphies réalisées par Madame Awazu"

La pratique

La pratique est encadrée par des professeurs de Judo-Jujitsu diplômés d’état et la qualité de l’enseignement est une priorité pour notre Fédération.

L’enseignement dans nos clubs est dispensé autour de 3 formes de pratique complémentaires :

Le Judo

Jigoro KANO, fondateur de l’école du JUDO KODOKAN, a résumé ainsi son entreprise :
"Le Judo est l’élévation d’une simple technique à un principe de vivre".
"En étudiant le Judo, il est essentiel d’entraîner le corps et de cultiver l’esprit à travers la pratique des méthodes d’attaque et de défense, et ainsi de maîtriser son principe."
 

Sport d’équilibre, sport éducatif, sport de défense, le Judo est adapté à toutes les tranches d’âge.
Véritable sport éducatif, le Judo permet à chacun de devenir plus adroit, plus souple, plus fort mais aussi d’apprendre à respecter des règles, découvrir l’entraide, évaluer ses forces et ses faiblesses pour progresser.

 
Le Judo est un sport pour tous qui procure un véritable équilibre. Activité de détente et de plaisir, le Judo est une discipline basée sur l’échange et la progression. L’apprentissage se fait de manière progressive en fonction des aptitudes de l’individu, ce qui permet à chacun d’évoluer à son rythme.
Pour les enfants 4-5 ans, la Fédération a mis en place l’éveil Judo. Pédagogie adaptée qui permet le développement physique et intellectuel des très jeunes pratiquants. Le programme éveil-judo est délibérément construit, autour de l’intérêt de l’enfant, pour faciliter ses futurs apprentissages du judo et des activités sportives et artistiques en général.

Le Jujitsu

Prolongement naturel de la pratique du Judo, le Jujitsu est un art basé sur la défense, qui exclut le risque, mais nécessite un véritable engagement du corps et de l’esprit.
Le Jujitsu est une méthode de défense fondée sur le contrôle de soi et de l’adversaire. Ceux qui le souhaitent peuvent progresser à travers les grades et obtenir la ceinture noire. Se préparer physiquement et maîtriser les habiletés techniques fondamentales du Judo et du Jujitsu restent les buts de tout pratiquant.

 

La F.F.J.D.A. et ses professeurs de Judo ont cherché et continuent à travailler pour proposer à tous les pratiquants, en fonction de leur motivation, toutes les facettes de ce concept Judo-Jujitsu, hérité de Jigoro KANO.
Proposé comme art martial, véritable méthode de Self-défense, efficace et attrayante permettant d’améliorer l’ensemble des qualités physiques et mentales, le Jujitsu connaît aujourd’hui un réel succès chez les plus de 15 ans.

COMMENCER LE JUJITSU

Le Taiso

Le Taïso est une méthode moderne, construite à partir d’exercices traditionnels de préparation au Judo. Sa pratique permet de bien préparer son corps, de se protéger et d’améliorer son potentiel physique.
Vous êtes débutant, sportif ou non sportif. Le Judo vous attire, mais vous doutez de vos capacités à pratiquer une discipline physiquement exigeante.

 

Le Taïso a pour objectifs:

• De renforcer le système musculaire.
• D’améliorer la maîtrise des gestes.
• D’augmenter la souplesse.
• D’apprendre à se relaxer.

Être bien dans son corps et dans sa tête

On n’est pas judoka, on le devient ! Comme pour tout art martial, tu remarqueras que la pratique du judo s’accompagne d’un mode de vie basé sur l’équilibre entre le corps et l’esprit et sur le principe du respect : celui des autres avant tout, de tes camarades, partenaires et adversaires, mais aussi le respect de toi-même. Le judo, c’est l’école de la vie... puissance zen !

Plaisir du sport, équilibre du corps et de l’esprit, contrôle de soi et respect des autres... si le judo est un art martial, il est aussi un formidable art de vivre et de savoir vivre. D’où le respect de règles élémentaires de vie. Adopte-les sans hésiter : elles te rendront plus fort sur le tatami... et dans la vie.

LE PLAISIR

Plaisir de se retrouver
Le judo est une activité sportive et une discipline à la fois collective et individuelle. Le travail technique et le combat te font rencontrer de multiples partenaires de tous niveaux. Tu partages avec eux le même plaisir de te rendre au dojo et de pratiquer le judo.

Plaisir d’apprendre
Au judo, rien ne se fait seul : grâce aux autres, tu progresses. Apprendre soi-même en combattant une ceinture supérieure, permettre aux autres de s’entraîner avec toi, être attentif aux conseils de ton professeur : tout le plaisir du judo vient de cet échange permanent.

Plaisir de la pratique
Comme tout sport pratiqué régulièrement, plus on progresse au judo, plus on y prend plaisir. Et au fil de tes entraînements, tu apprendras ainsi que le judo se pratique autant avec la tête qu’avec le corps...

ÉQUILIBRE ET CONTRÔLE

Une alimentation équilibrée
Une bonne alimentation, c’est essentiel pour être en pleine forme, surtout si tu pratiques un sport comme le judo, qui suppose de l’énergie ! Ton médecin te le dira : mange de tout et sans excès, bois de l’eau régulièrement et évite les boissons sucrées en dehors des repas.
Un bon sommeil
La période de sommeil avant minuit, c’est la meilleure ! Et la télé ou l’ordinateur juste avant de se coucher, ça gêne l’endormissement... Essaye de trouver ton heure idéale pour éteindre la lumière !
Activité physique et pratique sportive
1 heure de sport trois fois par semaine, c’est l’idéal. Cela te permet de progresser en douceur et de développer harmonieusement tes muscles et tes os.
Un contrôle médical régulier
Juste trois conseils :
• Apprends à gérer ton poids.
• Pour tout incident de santé, ne prends pas de médicament sans avis.
• Si tu as une douleur qui revient toujours à l’entraînement, n’hésite pas à voir ton médecin.

LE RESPECT

La propreté et l’hygiène
Après une séance de judo, à la douche ! (chez toi ou dans ton club)... Non seulement c’est agréable et ça détend, mais en plus, c’est nécessaire à la respiration de ta peau après l’effort... et ça élimine la transpiration.
Le respect des autres et de soi-même
Un salut de bon coeur avant le combat, le respect de l’arbitre pendant les compétitions... Des ongles de mains et de pieds coupés court pour ne pas blesser, un kimono toujours propre et net : en prenant soin de lui, un bon judoka prend aussi soin des autres.
Le respect des lieux
Si chacun y met un peu du sien, c’est tout simple : dojos et tatamis restent propres et agréables pour tout le monde. Sandalettes pour les couloirs, réflexe poubelle pour les mouchoirs, vestiaires bien rangés...
Ton dojo, c’est comme ta chambre : prends en soin !

ATTENTION DANGERS

L’alcool
Les méfaits de l’alcool sont plus sournois qu’on ne le pense : multiples effets néfastes, altération de la perception des sens, modification des réflexes ... Totalement incompatible avec l’esprit judo !
Le tabac
Tes muscles ont besoin d’oxygène, pas de tabac ! Le tabac diminue tes capacités physiques et respiratoires et c’est une drogue dont il est difficile de se défaire. Alors ne tente pas le diable !
Le dopage
Sur le tatami, c’est toi, ta valeur et ton niveau que tu défends. Pas besoin de produit pour augmenter
artificiellement tes performances. Le dopage, c’est contraire à la loyauté sportive : c’est de la triche ! De plus, cela nuit à la santé.

La licence

Prendre une licence à la Fédération Française de Judo c’est pour vous :
• la certitude de pratiquer le judo dans d’excellentes conditions dans les clubs,
• l’assurance d’être couvert en cas de blessure,
• la possibilité de bénéficier d’une assistance (juridique, scolaire...).

 

 

PHOTOS

Bassin Sud Cadets/Cadettes 28/01/2018Bassin Sud Cadets/Cadettes 28/01/2018Bassin Sud Cadets/Cadettes 28/01/2018Bassin Sud Cadets/Cadettes 28/01/2018Bassin Sud Cadets/Cadettes 28/01/2018

PROCHAINS ÉVÈNEMENTS

25
févr.
2018-02-25T08:00:00+0100
2018-02-25T18:00:00+0100

1/2 FINALE CADETS/CADETTES

groupesToute l'association
11
mars
2018-03-11T08:00:00+0100
2018-03-11T19:00:00+0100

1/4 FINALE SENIORS BASSIN SUD

groupesToute l'association
17
mars
2018-03-17T13:00:00+0100
2018-03-17T17:00:00+0100

GRAND PRIX MINIMES

groupesToute l'association